Crédit immobilier : le moyen de réaliser les rêves des 18 à 29 ans

Depuis 2011, le taux du credit immobilier n’a jamais cessé de baisser.  C’est encore le cas pour cette année 2016 où la chute des taux s’est poursuivie. Selon le courtier Meilleurtaux.com, le taux moyen actuel sur une durée de 15 ans peut descendre au-dessous de 1 %  pour les bons dossiers contre 1,90 % en mai 2016.  Opinionway a réalisé un sondage auprès de 18 à 29 ans pour connaitre leurs aspirations en matière immobilier.

Acquérir un logement pour ne plus payer de loyer

Plus de 70 % des personnes interrogées veulent devenir propriétaires afin de ne plus avoir à payer de loyer. Par ailleurs, 65 % des jeunes de 18 à 29 ans considèrent que l’achat d’un logement constitue un bon investissement et 19 % pensent même en faire un investissement locatif. La souscription d’un emprunt immobilier représente donc pour ces jeunes la solution idéale pour accéder à la propriété.

Selon l’Observatoire Crédit Logement /CSA, depuis le début des années 2000,  le taux de credit immobilier a été divisé par 4. Cette baisse quasi-continue joue en leur faveur puisqu’elle leur permet d’envisager d’acquérir leur première maison dès la trentaine révolue. Près de 54 % des personnes interrogées dans le sondage Opinionway souhaitent acheter leur premier logement entre 30 et 35 ans.

Un logement confortable et connecté    

Pour ces jeunes des générations Y et Z, la priorité est d’abord d’acquérir une maison avec leur prêt immobilier. L’idéal est qu’elle soit avec jardin et qu’ils aient pu l’acheter à un prix abordable. Le quatrième critère de sélection de ces 18 à 29 ans est que le logement dispose d’une belle superficie. Enfin, les personnes interrogées mettent également en avant le niveau de sécurité dans le choix de leur future acquisition immobilière.

En tout cas, ces jeunes souhaitent que la connectivité soit présente dans leur nouveau logement. Et pour concrétiser tous ces rêves, le recours à un emprunt immobilier est généralement indispensable. En effet, les jeunes ne disposent pas de suffisamment d’épargne pour acquérir un bien immobilier. Et surtout, le taux de crédit actuel pousse à emprunter pour investir dans la pierre.